Non, les lavandières ne sont pas des vipères! 


Les lavandières sont inquiètes! La fontaine aux vipères a été restaurée dans les hauteurs d'Ornans! L'un des plus beaux lavoirs de France a été restauré ces dernières années: celui que Gustave Courbet nomma La fontaine aux vipères pour titrer l'un de ses tableaux! Un magnifique tableau ensoleillé qui offre une superbe vue de la vallée de la Loue! Une vue mielleuse à souhait de la vallée! Qui forme un joli contraste avec une vue quasi identique de la même vallée par temps d'orage!


La vallée de la Loue par temps d'orage de Gustave Courbet
La vallée de la Loue par temps d'orage de Gustave Courbet

Apparemment, autour de ce lavoir, si on doit en croire Courbet, les langues des lavandières étaient bien pendues, fourchues, actives et venimeuses. Les lavandières ne gardaient pas leur langue dans leur poche et pouvaient se défouler à loisir sur le linge sale avec leurs battoirs, joignant ainsi le geste à la parole. Peut-être pas au point de qualifier de "croûtes" les toiles du maître d'Ornans, mais sait-on jamais! Depuis, de l'eau a coulé sous les ponts et sur les plumes des canards, les lavandières ont mis beaucoup de miel dans leur bouche, et sont devenues de véritables couleuvres, d'où leur inquiétude légitime! Se pourrait-il que la restauration du lavoir les rende de nouveau vipérines à souhait? Caustiques, ironiques et sarcastiques? Il n'est jamais agréable d'être pris pour ce que l'on n'est pas à moins d'être un Tartufe!