La remontrance de Jupiter
Fables · 08 juillet 2021
Esope est devenu un personnage de fable grâce au fabuliste latin Phèdre. Dans La remontrance de Jupiter, je marche sur les traces de Phèdre en faisant de La Fontaine un personnage de fable, même si La Fontaine reste dans ses petits souliers, silencieux et passif ici, ce qui est assez compréhensible étant donné la nature et l'identité de son visiteur du soir! La Fontaine a bien pris note des désirs et recommandations du dieu... Mais Neptune aura droit à quelques naufrages quand même!

Le papillon et la guêpe
Fables · 08 juin 2021
Dans un mois pile, nous serons le 8 juillet 2021 et fêterons le quatre centième anniversaire de la naissance (en fait du jour de baptême) de Jean de La Fontaine. Le papillon et la guêpe est une fable latine, parfois ajoutée au corpus des fables du fabuliste latin Phèdre. Elle vient en troisième position dans cette courte série de quatre fables que je publie sur mon blog pour rendre hommage au maître. Elle sera incluse dans le livre 9 du Tome 3 des Fables du Lavoir.

Le serpent et la guêpe
Fables · 24 mai 2021
Une autre fable d'Esope (non réécrite par La Fontaine) que j'ai achevée ce matin, et qui nous montre qu'après l'homme et l'aigle, le plus terrible adversaire du serpent est la guêpe. Cette fable sera incluse dans le livre seize du Tome 4 des Fables du Lavoir. Retour ici au vers libre classique de La Fontaine qui demeure le principal outil de fabrique de la fable française. Après le corbeau, le serpent! Chacun son tour! Comme dirait Johnny, noir, c'est noir! Merci Esope!

Le corbeau et le serpent
Fables · 08 mai 2021
J'ai achevé ce matin l'écriture de cette fable qui sera incluse dans le livre neuf du Tome 3. On la doit bien sûr à Esope. Elle fait partie des fables d'Esope que La Fontaine n'a pas réécrites. Les amoureux de La Fontaine sauront néanmoins reconnaître la forme poétique employée dans Le rat de ville et le rat des champs, mais aussi dans Le satyre et le passant. De temps en temps, il me plaît de jouer à l'imitateur impitoyable du maître!

L'épervier de Diane 2
Poésie · 18 mars 2021
Vous ne vous trompez pas, Delphine! Vous voyez juste comme toujours! Je salue votre grande intelligence! Je suis toujours plongé dans L'épervier de Diane, qui sera donc un long poème, et si j'en crois les deux fichiers sur lesquels je travaille, ce poème fera bien au final entre 5000 et 10 000 vers, soit environ 50 000 mots, je pense. La longueur et la croissance de ce poème ne me posent aucun problème puisque la décision a été prise d'en faire la grande pièce, la pièce de...

L'épervier de Diane (début du poème)
Poésie · 16 janvier 2021
Voici les 1000 premiers vers et plus (quasiment achevés) de L'épervier de Diane, poème écrit en vers libre classique, qui fera environ 5000 vers et qui sera inclus dans le Tome 3 des Fables du Lavoir. Le début du poème est consacré aux Muses et à la tentation qui pourrait être la leur de rejoindre Diane et son cortège de nymphes, tentation qui pourrait avoir des conséquences importantes pour la nature même de l'inspiration poétique, et donc pour les poètes et la poésie. Bonne lecture!

Poésie · 20 septembre 2020
Oui, cela fait trois mois que je travaille sur L'épervier de Diane, poème qui fait environ 2500 vers. J'ai travaillé dessus tout l'été, et il n'est pas encore tout à fait terminé. Je ne m'attendais pas à ce que ce poème devienne si long, je me suis laissé porter, emporter par le sujet. Je pensais au départ que ce poème ferait environ 500 vers, mais il y avait visiblement matière à beaucoup plus, et je suis obligé de mettre le "holà" comme on dit! J'ai décidé de limiter sa...

Fables · 02 juillet 2020
Volontiers! Marc Fumaroli fait partie des rares auteurs contemporains que je lis assez régulièrement, et il est en cela semblable à d'autres grands historiens et spécialistes des lettres anciennes, classiques ou modernes qu'il m'arrive de lire de temps en temps, pour ne pas évoquer les autres spécialistes de La Fontaine. Je n'ai pas lu tous les livres de Marc Fumaroli, j'en possède quelques-uns, l'essentiel, je pense, dont son très beau livre sur les métaphores de la langue française,...

Fables · 28 mars 2020
Pas grand-chose à vrai dire. Je pense qu'elle a du bon. Je pense que les Occidentaux en général et les gens riches et privilégiés en particulier, occidentaux ou autres, vivent trop dans le consumérisme, l'illusion, la bêtise et la naphtaline. Ce genre de crise permet en fait de réveiller les gens de leur profond sommeil. En même temps, nous avons affaire à une crise sanitaire grave et sérieuse qui fait des morts et des victimes, donc qui envoie une certaine quantité de personnes...

Fables · 08 février 2020
Je travaille actuellement sur le livre 7 du Tome 2 de mon recueil de fables, livre consacré à Vénus, ou plutôt à Aphrodite, à la beauté, à la Suisse et aux vergers, et cette fable d'Esope sera en effet incluse dans ce livre 7. J'ai modifié et enrichi une première version qui ne me satisfaisait pas, écrite il y a quelques années, appartenant à cette galaxie de fables écrites ou plutôt ébauchées par mes soins lors de la conception du premier recueil. Et comme je parle dans ce...

Afficher plus